J28 Esztergom – Budapest

Donc aujourd’hui le projet (réalisé) était de rejoindre Budapest.

C’est un peu tout un symbole cette étape.

D’abord cela fait 28 jours que je suis parti ! Je n’ai vraiment pas l’impression d’être parti depuis si longtemps ! Et il y a un bout de temps que la notion du temps s’est un peu émoussée ! dès la première semaine ! c’est le téléphone qui me rappelle la date, sinon, c’est juste une étape de plus, et pour le moment quasiment une étape-plaisir de plus avec ses surprises … un peu égocentrique tout cela !

C’est sûrement plus long pour ceux qui ne sont pas là ! (du moins j’espère !!)

Ensuite beaucoup de gens font des petits bouts de l’Eurovelo6 et s’arrêtent à Budapest. Il y a quelques loufoques qui continuent, mais il y en a.

Et enfin, avec cette arrivée à Budapest, je fini le 2ème tome des cartes Eurovelo6 et j’entame demain le 3ème qui doit me mener à la Mer Noire.

Mais revenons à notre étape.

Départ assez tardif du camping d’Esztergom en compagnie d’un couple d’autrichiens qui vont en Serbie. (voyer que tout le monde ne s’arrête pas à Budapest !)

La journée se fera presque toujours soit en bordure du Danube, soit d’un canal parallèle au nord de Budapest.

On voit à nouveau des petites plages presque en sable.

Premier passage de bac à Szob où l’on retrouve quatre anglais assez exubérants.

Il s’agit plutôt d’une barge poussée … par un pousseur. Le courant est fort loin d’être direct d’une rive à l’autre.

N’ayant pas déjeuné, je m’arrête à un café qui jouxte un autre passage

demande un grand café et ,d’après une photo, une sorte de gâteau. Arrive une sorte de pâte à pizza légère et soufflée tiède avec du fromage râpé !!! un deuxième café ne suffira pas à en faire passer la moitié.

on continue à longer le fleuve avec tout du long des maisons assez jolies , sûrement maisons secondaires à peu de temps en voiture de Budapest.

certains dégagent la vue, d’autres pas.

La première !

on retrouve les bateaux croisières… et des répliques de bateaux anciens.

Deuxième passage de bac à Vac pour longer le canal

L’île crée par le canal est très agricole

La chaleur est étouffante (37 annonce le compteur). je m’arrête chez un petit marchand de fruits et légumes et déguste mes premières pêches.

la descente sur budapest est variée, enchaînant stage Vtt et animations bord de plage sur des centaines de mètres.

Je perd la voie cyclable un moment et voilà trois bons km sur un trottoir étroit.

Pour retrouver le camping, c’est assez facile et sur des voies ou trottoirs bien larges.

La ville semble vraiment magnifique, de beaux bâtiments, un centre piétonnier immense et super vivant.

Alors visite demain ?

Et bien non.

Une nouvelle fois, je me rends compte que le mode de transport utilisé pour cette grande balade est tout à fait adapté à la découverte du plus près mais pas du tout à la visite classique des grandes villes. Les campings sont à mille lieux des centres touristiques et les hôtels centraux acceptant un velocipediste et sa monture ne sont pas légion et/ou hors de prix.

Donc, si je reviens à Budapest, c’est avion hôtel !

Donc arrivée à ce petit camping dans la ville un peu comme à Gyor, mais à 7 km du centre.

A demain

Publicité

3 commentaires sur “J28 Esztergom – Budapest

Ajouter un commentaire

  1. Bravo Dominique. Tu respectes parfaitement le planning annoncé et à ce rythme là tu seras certainement rentré pour prendre le départ du Tour de France. J’ai vu ton interview réalisée sur le camping de Mulhouse mais je ne comprends que ce que tu dis. Il faudra que je trouve un traducteur pour tout comprendre. Bonne route pour le 3ème tome de périple. Tu dois approcher les 3 000 bornes ?
    Jean-Louis B

    J’aime

  2. Dominique bonjour. Chaque matin Françoise et moi venons, glaner les nouvelles du jour. C’est un vrai plaisir!
    Pendant une première partie de ton voyage, se réveillaient de vieux souvenirs d’itinérances diverses, mais depuis quelques jours, nous avons ressorti de vieilles cartes pour pourvoir te suivre, toujours plus à l’est. Nous découvrirons avec toi Budapest quelle belle ville dès les premiers clichés. Nous te souhaitons plein de belles et bonnes choses à venir. Amicalement. Françoise et Jean-Claude

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :