J38 Tekija – Vidin

Il a plu toute la nuit mais à 6 heures, c’est couvert, mais pas de nuages inquiétants.

Toute la journée se fera sans vraiment de grosse chaleur, et avec un vent souvent favorable.

Après 15 km on arrive à ce barrage. Tout autour la campagne et la montagne sont totalement défigurées par l’importance des pylônes électriques qui partent dans toutes les directions.

Et le village où j’ai couché hier fait partie de ces villages reconstruits 100m plus haut, le village premier étant submergé par la montée des eaux secondaire au barrage.

D’ailleurs la vue de la rive roumaine confirme que d’être resté côté serbe est le bon, ce n’est qu’industrialisation, voie rapide et gros camions.

À la sortie des gorges on a une sensation de libération et le ciel est clair.

A Kladovo Le chemin officiel coupe un méandre mais par une bonne grimpette où un Suisse me rattrape.

On prends un café un peu plus loin, le frère de la gérante habite à Paris.

On poursuit ensuite jusqu’à Negotin, en suivant à nouveau le fleuve par un chemin souvent empierré

on passe devant un cimetière cinq étoiles au sortir d’un hameau d’une pauvreté…

A Negotin, nous prenons le repas ensemble, mais lui veut aller plus loin, moi pas …

Sauf que les 3 hôtels du centre que je trouve ne m’inspirent pas, 15 étages , façade défraîchie, années 50 …

Je décide donc de poursuivre…

Passage de frontière rapide, mais toujours avec des douaniers plutôt revêches.

L’entrée en Bulgarie est plutôt un choc, le village frontière est d’une pauvreté … première fois que je vois des animaux si maigres …

Je prends la route directe car il n’est pas tôt, surtout qu’il y a un décalage d’une heure !

Une dernière montée de 3 km pour redescendre enfin vers Vidin.

L’entrée de ville est assez lugubre avec des tours en piètre état…

J’arrive à trouver un hôtel centre ville dont le gérant est ravi de recevoir un cycliste… et on parle un peu foot , le grand écran retransmettant le match inaugural !

Repas dans un bateau-restaurant sur le danube dans un quartier plutôt branché

Demain matin, entrée dans le 10eme pays de cet Eurovelo 6 à Calafat qui est de l’autre côté du fleuve

A demain

Publicité

2 commentaires sur “J38 Tekija – Vidin

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Dominique.

    Nous continuons de te suivre jour après jour. La carte d’Europe est ouverte, les portes de l’enfer sont derrière toi.
    Tu n’as peut-être par fini de voir de la misère mais l’accueil semble chaleureux, on a envie de le partager.
    Bonne route et que la météo te soit favorable. Heureuses rencontres à venir porte toi bien.
    Françoise et jean-Claude

    J’aime

  2. Les jours passent et tu vas de surprise
    En surprise.prends des adresses pour d’éventuels séjours dans les années à venir.Nous avons gravi le Ventoux en pensant
    À toi( en voiture) paysages fantastiques.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :